Peste porcine africaine : Une perte de 500 millions FCFA pour les éleveurs de la région de l’Ouest Cameroun

Les produits issus des fermes reconnues indemnes de cette épidémie sont désormais subordonnés à l’obtention d’un certificat et/ou laisser-passer sanitaire vétérinaires.

 « Nous enregistrons actuellement des pertes d’environ 500 millions FCFA. Donc si rien n’est fait, c’est toute la filière qui va en prendre un coup ». Ce sont les propos de Bernard Ngouetchouessi Souop, président de l’interprofession porcine de la région de l’Ouest Cameroun. Ce dernier précise également dans les colonnes de l’hebdomadaire Cameroon Business Today du mercredi 15 septembre 2021 que « un éleveur qui dispose d’environ 50 à 100 sujets, dépense en moyenne 150 000 à 200 000 FCFA pour entretenir ce cheptel au quotidien. Si en contrepartie il n’écoule rien parce que rien ne sort comme c’est me cas actuellement, vous convenez avec moi qu’il se retrouve très vite asphyxié financièrement ».

Une situation qui vient de trouver solution avec la nouvelle mesure prise le 14 septembre 2021 par le gouverneur de la région de l’Ouest, Awa Fonka Augustin. L’article 4 de la décision du gouverneur de la région de l’Ouest, portant levée des mesures d’interdiction de circulation, de transport et de commercialisation des porcs et sous-produits porcins dans cette partie du pays précise que, les déplacements de ces produits issus des fermes reconnues indemnes de la Peste porcine africaine (PPA) sont désormais subordonnés à l’obtention d’un certificat et/ou laisser-passer sanitaire vétérinaires.

D’un certificat de dépeuplement et d’un certificat de désinfection du véhicule. Tout ceci doit au préalable être signé du délégué départemental de l’Elevage, des pêches et des industries animales territorialement compétant. « Les préfets, les sous-préfets, les magistrats municipaux les responsables des services déconcentrés du ministère de l’Elevage, des pêches et des industries animales, les responsables des Forces de maintien de l’ordre sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté » renseigne la note de Awa Fonka Augustin.

Pour mémoire, c’est dans un arrêté signé le 16 juillet 2021, que le gouverneur de la région de l’Ouest, avait annoncé la fermeture temporaire sur l’ensemble du territoire de la région de l’Ouest, des marchés de commercialisation des porcs et des sous-produits des fermes porcines, et l’interdiction de circulation et de transport de ces mêmes produits.

Jean Daniel Obama

Check Also

Massif forestier de Deng Deng : Le Cameroun va actualiser les données des grands singes

Il est question pour Electricity Development Corporation d’estimer l’abondance, la densité et la distribution spéciales …