Production record de 300 000 tonnes d’oignons au Cameroun

Entre 2020 et 2021, le pays a produit 100 000 tonnes supplémentaires, grâce aux conditions climatiques favorables et aux divers appuis du ministère en charge de l’Agriculture et du développement rural.

Depuis le mois de février 2021, le Cameroun a produit plus de 300 000 tonnes d’oignons, contre 200 000 tonnes en 2020. Selon Boubakary Alhadji Mazou, producteur, le sac d’oignons bord champs de 100 kg se négocie actuellement entre 7 000 et 8 000 FCFA, pour un prix maximal de 12 000 FCFA dans les marchés à l’Extrême-Nord. Les experts expliquent que c’est grâce aux pluies abondantes enregistrées dans la région de l’Extrême-Nord pendant les mois d’août et septembre 2020.

L’on parle également de l’implication des jeunes dans la filière depuis quelques années et surtout l’apport du gouvernement en appuis des intrants agricoles et en matériels aux producteurs, par le ministère de l’Agriculture et du développement rural (Minader). La denrée sera disponible sur le marché jusqu’en juillet 2021 selon les experts.

Concernant les appuis à la filière, le gouvernement camerounais à travers le Fonds international de développement de l’agriculture (Fida), a procédé le 25 septembre 2020 à la signature d’un accord de financement de la seconde phase du Projet d’appui au développement des filières agricoles (Padfa). L’objectif était d’accroître la production, améliorer la conservation, la transformation et la commercialisation de l’oignon, entre autres filières.

Selon les statistiques publiées par le Minader, la première phase dudit projet entre 2014 et 2017 a permis de soutenir 1 305 organisations de producteurs, avec plus de 70% d’augmentation de rendement pour les producteurs d’oignons. En fin octobre 2020, dans la ville de Maroua, le prix du sac d’oignons de 110 kg oscillait entre 70 000 et 90 000 FCFA.

Mais dans les bassins de production, le coût de la denrée de la même quantité variait entre 50 000 et 70 000 FCFA. A en croire les prévisions du Padfa, la production d’oignons devait être portée de 140 000 tonnes en 2013 à 200 000 tonnes en 2020.

Anne Solange Ngono

 

Check Also

Trois nouvelles initiatives de l’Union européenne pour lutter contre la déforestation

Ces mesures pour protéger l’environnement visent en priorité l’huile de palme, bois, cacao, café, soja, …