Pierre HELE : « Il faut équilibrer la coupe et le reboisement »

Le Cameroun, pays à forte couverture forestière, compte 22 523 732 hectares de forêt représentant 48% de la surface du pays. Les pertes sont dues à l’agriculture, au bois de chauffe, à l’élevage, à l’exploitation minière, à la collecte du bois-énergie et à l’expansion urbaine. Ce faible taux de déforestation (0,3%) traduit les efforts multiformes du Cameroun à travers les initiatives de conservation, de gestion durable d’une part, et de reboisement d’autre part. Nous sommes interpellés face à ce phénomène, car si rien n’est fait avec le réchauffement climatique, d’ici 2050-2100, la terre sera invivable. Nous avons l’obligation de faire vite et bien.

Pierre HELE : Ministre de l’Environnement, de la protection de la nature et du développement durable (Minepded)

Check Also

Gouvernance : Le Cameroun va actualiser sa politique forestière 28 ans après

Jules Doret Ndongo, ministre des Forêts et de la faune (Minfof), vient de lancer un …