Orange Cameroun réhabilité à effectuer les opérations avec les établissements scolaires

Une convention de partenariat avec le gouvernement camerounais et Ecobank a été signée hier mercredi 06 octobre 2021 à Yaoundé à cet effet.

Le Centre d’éducation à distance du ministère en charge des Enseignements secondaires (Minesec) à Yaoundé, a abrité hier mercredi 06 octobre 2021, la cérémonie de la signature de la convention qui lie désormais le Minesec aux entreprises Orange Cameroun et Ecobank.

Pour Patrick Benon, directeur général d’Orange Cameroun, « notre présence comme vous le voyez, s’inscrit dans une dynamique pensée et réfléchie qui consolide en la diversifiant, notre engagement auprès de la communauté éducative camerounaise à laquelle nous apportons des solutions simples, fiables et concrètes à diverses problématiques qui relèvent de l’accès aux savoirs par la connectivité, en tenant compte de la spécificité de cette catégorie précieuse que sont les élèves ».

Pauline Nalova Lyonga, ministre des Enseignements secondaire  a souhaité que ce nouveau partenariat entre les trois entités soit plus solide. Elle a également expliqué que l’enjeu principal de ce partenariat est celui de la simplification des démarches, particulièrement en ce qui concerne le paiement des frais de scolarité.

Tout en remerciant le Minesec de permettre à l’opérateur de téléphonie mobile de faire à nouveau partie de la liste des partenaires autorisés à accompagner le gouvernement dans la digitalisation et la sécurisation de la collecte des frais de scolarités et d’examens, le top management de Orange Cameroun a aussi souhaité que les premières retombées concrètes à large spectre de cette convention soient capables de de favoriser la communauté éducative.

Pour mémoire, le Minesec a rendu public un communiqué le 25 juillet 2019, organisant les opérations et les déroulés de paiement des frais de scolarités par voie électronique. Le même communiqué énumère également les opérateurs de mobile money retenus pour le compte de l’année académique 2019-2020.

Ledit communiqué précisait que les parents, les tuteurs et les élèves devront payer lesdits frais par voie électronique à travers un opérateur de leur choix, et proche de leur localité. « Il s’agit notamment de MTN, Campost, Express Union, United Bank for Africa (Uba). Aucun paiement ne devra plus être fait chez Orange Cameroun qui est appelé à accomplir d’autres tâches avec le ministère des Enseignements secondaires ».

Jean Daniel Obama

Check Also

Exploitation minière : CAMALCO consulte les populations dans l’Adamaoua

Dans un communiqué, Pierre Hele, ministre camerounais de l’Environnement, de la protection de la nature …