Maroc : Les droits de douane sur le blé passent de 0 à 170%

Depuis le 1er juin 2021, les importations de blé dur sont soumises à des droits de douane qui sont passés de 0 à 170% au Maroc. Cette décision vise à limiter les importations mais également à favoriser l’écoulement de la production locale qui sera abondante cette année, à en croire les prévisions officielles.

A en croire ces dernières, la production du royaume devrait plus que doubler en 2021-2022, passant à 2 millions de tonnes contre 790 000 tonnes un an plus tôt. Outre l’utilisation renforcée des semences certifiées (+260% à90 000 tonnes), cette performance est due à une bonne saison des pluies dans la plupart des zones de production entre septembre 2020 et mars 2021.

Anne Solange Ngono

Check Also

Trois nouvelles initiatives de l’Union européenne pour lutter contre la déforestation

Ces mesures pour protéger l’environnement visent en priorité l’huile de palme, bois, cacao, café, soja, …