Le Cameroun va mettre en place un système intégrant des statistiques agropastorales

L’instrument permettra aux décideurs de disposer des données actualisées sur les prévisions, la production, les superficies agricoles disponibles et les quantités halieutiques dans le pays.

Le Cameroun à travers son ministère de l’Agriculture et du développement rural (Minader) et celui de l’Elevage, des pêches et des industries animales (Minepia), vient de lancer un avis d’appel à manifestation d’intérêt. Il est relatif à la réalisation de l’étude stratégique pour la mise en place d’un Système permanant et intégré des statistiques agropastorales (Spisa). C’est dans le cadre du Recensement général de l’agriculture et de l’élevage (Rgae).

Ce système, une fois mis en place, fournira chaque année des données actualisées sur les prévisions, la production et les superficies agricoles disponibles. Outre les chiffres actualisés du cheptel et de l’aquaculture locaux, il va également fournir des données sur les revenus des ménages, leur situation alimentaire, nutritionnelle les différents prix.

L’étude stratégique pour la mise en place du Spisa consistera au préalable à procéder au diagnostic du système national des statistiques agropastorales et halieutiques actuel sur l’ensemble des bassins de production. Il faut évaluer l’état des lieux du système de collecte des statistiques dans ces secteurs et estimer aussi le système de compilation, de traitement, de publication, de diffusion et d’archivage.

L’objectif du gouvernement est d’en sortir un système rénové de collecte, traitement, compilation et de diffusion des statistiques agropastorales et halieutiques. Au finish, un plan d’actions pluriannuel (2021-2030) sera élaboré pour la mise en œuvre effective du Spisa.

L’on va non seulement proposer un dispositif de coordination et de suivi-évaluation du Spisa mais également évaluer le coût global du système et proposer un plan de financement du Spisa. Les prestations, objet dudit avis d’appel à manifestation d’intérêt seront financés par le budget du Rgae, pour l’exercice 2021. La mission sera réalisée sur une période de 60 jours.

Jean Daniel Obama 

 

Check Also

105 entreprises françaises s’engagent à accompagner l’agriculture durable en Afrique

L’objectif de la nouvelle plateforme devrait servir à faciliter pour ces pays africains, l’accès au …