La mairie de Yaoundé 5 injecte près de 20 millions FCFA pour le reprofilage de trois tronçons routiers.

La cérémonie officielle de lancement des travaux s’est tenue ce vendredi 30 juillet 2021 au carrefour Ngona.

Il est exactement 15 heures 30 minutes lorsque Voundi Elanga et Augustin Bala, respectivement sous-préfet et maire de l’arrondissement de Yaoundé 5 arrivent à la chefferie de Ngona, un village de l’arrondissement de Yaoundé 5, situé à environ 2 kilomètres du carrefour Nkoabang. L’arrivée des deux autorités est ovationnée par des populations enthousiastes, installées sous trois tentes depuis les premières heures de l’après-midi.

En effet, il s’agit d’un linéaire de plus de 5 000 mètres à en croire l’ingénieur de génie civil de Yaoundé 5. Le premier tronçon relie Abom au carrefour Ngona (1 800 mètres) ; le deuxième trajet va du carrefour Papa Tho à Ngona cocotier (1 200 mètres) et le troisième tronçon va de Bilono au lieu-dit Vie continue (2800 mètres) pour un total de 5 280 mètres.

Dans son discours de circonstance, Joseph Ekobena Mbida, porte-parole des élites de la localité et par ailleurs deuxième adjoint au maire de la commune d’arrondissement de Yaoundé 5, expose les doléances des populations. Ces dernières sollicitent entre autres l’entretien permanant de l’éclairage public, l’intervention des services la société d’Hygiène et salubrité (Hysacam) pour le ramassage des ordures ménagères.

Jean Daniel Obama

Augustin Bala

« Nous retournons à la population ce qu’elle nous donne en termes d’impôts »

En attendant le lancement des travaux de bitumage, nous voulons améliorer les conditions de vie des populations locales en reprofilant tous les tronçons de route de cette localité. C’est une partie semi-rurale de notre arrondissement dont les populations ont aussi droit à de belles routes. C’est près d’une vingtaine de millions de FCFA sous fonds propres que la commune de Yaoundé 5 va mettre pour la réalisation de ce projet. Cette action marque la partie de l’utilisation des recettes fiscales de notre commune parce que, parfois les populations sont réfractaires à l’impôt lorsqu’elles ne voient pas la contrepartie.  Pourtant, ces travaux permettent à ces populations de voir la contrepartie directe de leurs différents paiements fiscaux. C’est une occasion pour moi d’envoyer un message à l’ensemble des contribuables de Yaoundé 5 afin que chacun paie ses impôts. Plus ils paieront leurs impôts, mieux la commune va se déployer pour le bienêtre de tout le monde.

Propos recueillis par J.D.O

 

Check Also

Entrepreneuriat : Des jeunes mieux outillés dans la création d’emplois

L’évènement organisé par Youth Employment Services (Yes Cameroon) à Yaoundé jeudi 25  novembre courant, avait …