La BAD veut injecter plus de 580 milliards FCFA pour nourrir 200 millions d’Africains d’ici à 2025

Il s’agit d’un nouveau programme dénommé « Mission 1 pour 200 »,

La Banque africaine de développement (BAD), a récemment annoncé avoir mis en place un mécanisme de financement pour la mobilisation de 1 milliard de dollars américains (plus de 580 milliards FCFA) destiné à améliorer l’accès à l’alimentation et la nutrition en Afrique. Selon un communiqué publié le 08 novembre courant par la BAD, cette dernière indique que ladite enveloppe est destinée à nourrir 200 millions de personnes en Afrique d’ici 2025.

Selon Akinwumi Adesina, président de la BAD, le milliard de dollar permettra de produire 100 millions de tonnes métriques de nourriture. Ce qui permettra de réduire la faim en Afrique de 80%. Dans cette initiative dénommée « Mission 1 pour 200 », il est question pour l’instance africaine d’accroître l’accès à un régime alimentaire abordable et nutritif pour les populations du continent exposées à l’insécurité alimentaire entre autres.

Le programme compte également fournir des technologies résilientes au climat à 40 millions d’agriculteurs. Selon Gilbert Houngbo, président du Fonds international de développement agricole (Fida), « il ne s’agit pas d’investir dans la production alimentaire il s’agit d’investir dans les personnes derrière la production alimentaire. Nous ne pouvons pas attendre. Nous devons commencer maintenant ».

Anne Solange Ngono

Check Also

CAMEROUN : l’augmentation des droits de sortie sur le bois de grume exporté n’offre aucune garantie quant à la fin de la déforestation

COMMUNIQUE GREENPEACE Afrique Dans le projet de loi des finances pour l’année 2022 actuellement en …