Jean Marie Louis Badga « Toutes les PME ont d’abord besoin d’être structurées »

La Chambre de Commerce, d’industrie, des mines et l’artisanat de Yaoundé a abrité la cérémonie de sensibilisation des acteurs et remise des chèques services aux Petites et moyennes entreprises agricoles (PMEA) et accréditation aux Services d’appui aux entreprises  (SAE). A l’issue des travaux, Jean Marie Louis Badga, directeur général de l’Agence de promotion des petites et moyennes entreprises (APME) a expliqué le bienfondé de l’initiative qui a vu 30 lauréats être récompensés lundi 24 août 2020.

Comment comprendre cette cérémonie de sensibilisation des acteurs et remise des chèques services aux PMEA et accréditation aux SAE ?

C’est en termes de dispositif d’appui aux services non financiers mis par l’Agence de promotion des PME. Le chèque service, marque une contribution de l’entreprise pour bénéficier d’un service qui est financé à près de 95%. Il ne faut pas comprendre cela comme un chèque ou de l’argent donné aux entreprises mais pour des services offerts aux entreprises et le chèque est le moyen d’accéder à ce financement. C’est un système de tiers payant comme on le dit dans d’autres cieux. C’est-à-dire qu’il y a une contribution de la PME pour pouvoir accéder à un financement.

Pourquoi mettre l’accent sur la formation ?

Aujourd’hui les services non financiers précèdent les services financiers. On a tendance à croire que le problème central c’est le financement, mais vous avez suivi tout à l’heure, toutes les PME ont d’abord besoin d’être structurées, organisées et accompagnées techniquement. Par exemple, les PME agricoles ont besoin de mieux présenter leur produits et d’accéder aux marché, parce que le ticket d’accès au marché passe par la qualité du produit, la qualité de l’emballage et tout ceci permet de pourvoir aussi bénéficier des financements parce qu’elles ont accès au marché. Le financement viendra après lorsqu’une entreprise elle-même produit de manière suffisante, de manière qualitative et quantitative et à des prix concurrentiels.

Propos recueillis par Jean Daniel Obama

Check Also

Trois nouvelles initiatives de l’Union européenne pour lutter contre la déforestation

Ces mesures pour protéger l’environnement visent en priorité l’huile de palme, bois, cacao, café, soja, …