Fonctionnement : La Sonamines en quête d’autonomie financière

Les stratégies pour y parvenir ont été évoquées lors des deuxième et troisième sessions ordinaires du Conseil d’administration de la structure qui se sont tenues, les 7 et 15 septembre 2021.

 Les 7 et 15 septembre 2021 se sont tenues,  les deuxième et troisième sessions ordinaires du Conseil d’administration de la Société nationale des mines (Sonamines), sous la présidence de Blaise Moussa, président dudit Conseil. Au cours des travaux, la direction générale de la structure  a édifié les membres du conseil sur l’ensemble des actions menées pour l’opérationnalisation  effective et normée de la Sonamines, avec « la reprise de la collecte de l’impôt synthétique, la sensibilisation des acteurs du secteur minier des Régions de l’Est et de l’Adamaoua, la participation aux négociations de conventions minières et plusieurs autres activités de terrain, visant à veiller sur les intérêts de l’Etat, dont elle est le garant dans le secteur de la mine solide ».

Sources de financement

Avec l’appui d’experts invités, le Conseil d’administration a engagé la réflexion sur les sources de  financement de la Sonamines. « Cette préoccupation cruciale a suscité le plus grand intérêt  du Conseil qui à l’unanimité, a admis l’urgence et la nécessité d’accélérer la maturation des projets en gestation, dont la mise en œuvre permettrait à moyen terme de garantir son autonomie financière » précise le communiqué rendu public à l’issu de la rencontre. Aussi, le Conseil a engagé la Direction générale à diligenter une étude à l’effet de déterminer les voies les plus viables de son équilibre financier et comptable tout en veillant à remplir les obligations de son cahier de charges.

Plus de 4 milliards de FCFA pour le budget 2021

Le budget de la Sonamines au titre de l’exercice 2021 a été revu à la hausse « du fait de la reprise des activités jusque-là menées par l’ex-Capam, notamment la canalisation de l’or et la collecte de l’impôt synthétique, deux mois à l’avance ». Ainsi, le nouveau budget de la Sonamines s’équilibre à la somme de 4 991 941 667 FCFA.  Hors mis l’adoption du budget, le Conseil a aussi procédé à la création d’un certain nombre de bureaux de la Sonamines dans les régions de l’Adamaoua, de l’Est, du Nord et du Sud. L’objectif étant d’assurer « progressivement un maillage territorial efficace des sites miniers actifs ».

Promouvoir le secteur minier

La Sonamines a vu le jour suite à un décret présidentiel du 14 décembre 2020. La structure a pour mission de : conduire les études relatives à l’exploration et à l’exploitation des substances minérales ;mener les opérations d’achat et de commercialisation des substances minérales pour le compte de l’Etat, mener les activités d’exploration et d’exploitation des substances minérales ,assurer les mesures relatives à la restauration, à la réhabilitation et à la fermeture des sites d’exploitation miniers ; Réaliser toutes les opérations commerciales, industrielles, mobilières, immobilières et financières qui se rattachent directement ou indirectement à son objet social en collaboration avec plusieurs administrations.

Journal L’ECONOMIE

Check Also

Exploitation minière : CAMALCO consulte les populations dans l’Adamaoua

Dans un communiqué, Pierre Hele, ministre camerounais de l’Environnement, de la protection de la nature …