Exploitation minière : CAMALCO consulte les populations dans l’Adamaoua

Dans un communiqué, Pierre Hele, ministre camerounais de l’Environnement, de la protection de la nature et du développement durable (MINEPDED), informe la communauté nationale et internationale, de la tenue des audiences publiques, relatives à l’étude d’impact environnemental et social détaillée.

Il s’agit en effet du projet d’exploitation de la bauxite dans les localités de Minim, Martap, Makan et Ngaoundal dans la région de l’Adamaoua, soumise par la société CAMALCO. Ledit communiqué informe que ces audiences publiques consistent en l’ouverture d’une salle de lecture où seront disposés les rapports de l’étude et les registres où seront consignées toutes les observations des participants.

Ces audiences se tiendront du 25 au 30 octobre 2021, de 10 heures à 16 heures, dans les localités de : Ngaoundéré (Communauté urbaine) ; Minim (chefferie) ; Martap (Commune) ; Tibati (Commune) ; Ngaoundal (Commune) et Bélbo (Commne).

En effet, depuis le 11 juillet 2018, l’entreprise CAMALCO détient le permis de recherche du gisement de Minim Martap, reversé au domaine national le 25 Avril 2016 suite à l’annulation des négociations entre l’Etat du Cameroun et la société Cameroun Alumina (CAL). Un permis qui a été reversé au domaine minier national le 25 Avril 2016 suite à l’annulation des négociations entre l’Etat du Cameroun et la société Cameroun Alumina (Cal).

Anne Solange Ngono

Check Also

VIH/Sida/tuberculose/paludisme : Le Gicam va réaliser la cartographie des entreprises qui investissent dans ces secteurs

Le consultant que recherche le Groupement interpatronal du Cameroun aura entre autres rôle de réaliser …