Entretien automobile : Yaoundé se dote d’un « Point S »

L’infrastructure qui a été construite avec l’accompagnement d’Afriland First Bank a été inaugurée le vendredi 25 juin 2021 à Yaoundé.

Après la ville de Douala, Yaoundé dispose désormais d’une infrastructure Point S. Le nouveau bâtiment dont la construction a été inauguré le vendredi 25 juin 2021 au quartier Emia (Ecole militaire interarmées) à Yaoundé. Le nouveau bâtiment flambant neuf de couleurs bleue et blanche est situé entre l’entrée principale du Secrétariat d’Etat à la défense (SED) et l’entrée de l’Emia.

Il donne une nouvelle coloration à cet endroit plus connu pour ses petits commerces en matériaux provisoires. Présent dans 45 pays dans le monde et plus de 5 600 point de vente, Point S. est l’un des leaders mondiaux dans le domaine la maintenance rapide des véhicules.

Pour ce qui est de son implantation au Cameroun, le projet a-t-on appris, est né de la passion des jeunes Camerounais pour l’automobile et des problèmes liés à l’entretien des véhicules. C’est le premier point sous régionale d’Afrique Centrale qui voit le jour sous l’enseigne du concessionnaire automobile Tractafric Motors.

« Pour des raisons de secret bancaire, nous ne pouvons pas vous donner exactement le montant de notre investissement. Sachez néanmoins que nous avons été à la fondation de ce projet. Au départ, le projet  n’était pas clair dans nos esprit puisque ces services se font déjà ici au Cameroun mais avec le temps, nous avons compris pourquoi il était nécessaire de financer ce projet novateur » a expliqué Richard Chedjou, directeur de la recherche et des investissements à Afriland First Bank.

Une fois rassurée de la fiabilité dudit projet, la banque a accompagné la construction et l’équipement de l’infrastructure. Le réseau Point S est composé de 568 centres indépendants répartis sur toute la France. Ce sont plus de 350 chefs d’entreprises qui le composent. À l’international, ledit réseau est constitué de 5 500 points de vente présents dans 38 pays à travers le monde. L’enseigne emploie plus de 12 000 personnes.

Jean Daniel Obama

Check Also

Calixthe Beyala « Ces influenceuses qui risquent amener nos jeunes vers les dérives »

On les voit ça et là, vanter leurs vies de richesses et d’abondances dans les …