Electricité : 60% des 1 300 000 poteaux-bois au Cameroun sont vétustes

 

A : Le Réseau interconnecté Nord (RIN) B : Le Réseau interconnecté Est (RIE) C : Le Réseau interconnecté Sud (RIS)
Couvre trois régions : Adamaoua, Extrême-Nord et Nord Couvre la région de l’Est Couvre six régions : Centre, Sud ; Ouest, Nord-Ouest et Sud-Ouest.
Le réseau est constitué d’un linéaire de 3 432km. Alimentée par 06 centrales thermiques : Bertoua, Garoua-Boulai, Bétaré-Oya, Yokadouma, Moloundou et Lomié. Possède un énorme potentiel en matière d’hydroélectricité, le potentiel se trouvant dans le bassin versant de la Sanaga.
Un parc de 68 640 poteaux-bois 14 autres centrales sont gérées par les communes. Barrage hydroélectrique d’Edéa ; la capacité installée est de 276 MW
Infrastructures : le barrage hydroélectrique de Lagdo et 4 centrales thermiques de Garoua, Maroua, Ngaoundéré et Kousseri  

Bertoua dispose d’une puissance installée de 17,6MW pour une disponobilité de 13 MW

Barrage hydroélectrique de Songloulou : capacité installée 384 MW
27 groupes électrogènes  démantelés à la centrale d’Ahala et installés en appoint aux centrales de Ngaoundéré, Garoua et Maroua La centrale de Bertoua 11 communes sur les 33 que compte l’Est. En période d’étiage Edéa produit 220 MW  et Songloulou 384 MW, depuis la mise en eau du barrage de Lom Pangar. Soit un gain supplémentaire de 174 MW.

La centrale hydroélectrique de Memve’ele injecte actuellement 90 MW dans le RIS.

La production va passer à 211 MW lorsque la ligne 225 Kv sera achevée en septembre 2021.

Coût de l’énergie thermique pour le Septentrion : 4 milliards FCFA par mois, soit 4,5 millions FCFA de litres de carburant  

Les cinq autres centrales fonctionnent en mode iloté, de manière isolée.

Taux en cours d’exécution : le projet de Nachtigal d’une puissance installée de 420 MW, pour un début de production en mars 2023.
Extrême-Nord : Le Réseau est constitué d’un linéaire de Moyenne Tension (MT) et Basse Tension (BT) de 1187 km.

Dispose de 30 000 poteaux-bois  dont la moyenne d’âge est de 30 ans.

Compte 422 transformateurs de distribution dont 121 non fonctionnels et 300 autres transformateurs en saturation

L’Est compte 51 transformateurs MT/BT non fonctionnels, dont 16 dans Lom et Djerem, 12 dans la Kadey, 4 dans la Boumba et Ngoko et 19 dans le Haut-Nyong. Projet en cours de maturation : la centrale thermique à gaz de Limbe (350 MW) ; barrage de Grand Eweng (1 000 MW) ; Chollet (600 MW) et Kikot (500 MW).
Nord : Sur un total de 2694 localités, 686 seulement sont électrifiées, soit 25% des localités.    

Source : Ministère de l’Eau et de l’énergie (28 juin 2021)

 

Check Also

Calixthe Beyala « Ces influenceuses qui risquent amener nos jeunes vers les dérives »

On les voit ça et là, vanter leurs vies de richesses et d’abondances dans les …