ENEO : Baisse de 16% d’incidents enregistrés sur les lignes moyennes tension

La société ENEO Cameroon, vient de publier sa note d’information sur le service électrique au Cameroun, au deuxième trimestre 2021. Le document fait entre autre, le tour de l’approvisionnement électrique à travers le pays, entre le mois d’avril et celui de juin 2021, dans les Réseaux interconnectés (RI) Nord et Sud.

Offre-demande et qualité de service technique

La note de ENEO Cameroun indique que, sur le Réseau interconnecté Sud (RIS) qui couvre les régions du Littoral Sud, Centre, Ouest, Sud-Ouest et Nord-Ouest, la qualité du service a connu une amélioration à partir du mois d’avril après un premier trimestre difficile, marqué par les ruptures prolongées d’alimentation électrique.

La structure note une baisse « sensible » des alertes pour manque de courant électrique dans les plateformes de communication avec les clients, et autres associations de consommateurs, qui baissent de l’ordre de plus de 70%, entre la mi-mars/avril et août 2021. Le bulletin note également qu’une baisse de 16% sur le nombre d’incidents enregistrés sur les lignes moyennes tension, par rapport à la même période l’année dernière. Avec pour les villes de Yaoundé et Douala, une baisse estimée à plus de 60%.

Contribution des sources d’énergie à l’offre en juin 2021

Tout en contribuant à 71% à la production de l’énergie électrique consommée dans le pays, ENEO Cameroon a continué maintenir ses centrales avec un accent sur les travaux destinés à allonger la durée de vie des grands barrages. C’est le cas de Songloulou dans la ville d’Edéa.

Aggreko (Maroua et Bertoua) 1,4%
Globeleq (KPDC et DPDC) 19%
Songloulou 36%
Edéa 26%
Memve’Ele egt Mekin 8%
Lagdo 2%
Thermiques ENEO 7%
Energies renouvellables 0,2%

Source : ENEO

 

Check Also

Exploitation minière : CAMALCO consulte les populations dans l’Adamaoua

Dans un communiqué, Pierre Hele, ministre camerounais de l’Environnement, de la protection de la nature …