Astuce : Construction et entretien d’un étang piscicole

Pour mettre en place un étang piscicole, il faut choisir un site en pente de préférence avec une terre ferme, proche d’un point d’eau  et y creuser un trou d’environ 1’,20m de profondeur à l’aide gros engin. Avant d’y introduire les poissons, il faut l’asperger de chaux vive régulièrement, afin de le désinfecter. Après avoir extrait les poissons à maturité de l’étang, il faut faire une sorte de vide aquacole d’une semaine.

Production

Le poisson n’a pas besoin de croissance pour se reproduire, car la femelle dépose les œufs dans un trou et le mâle vient les fertiliser. Concernant les silures, la reproduction est artificielle. On doit conditionner le mâle et la femelle et extraire les œufs des femelles pour les féconder avec la semence du mâle sur une table. On les met par la suite dans des bacs dans lesquels ils éclosent en deux jours. 50 jours plus tard environ, ils sont introduits dans les étangs pour achever leur croissance. Le Tilapia pour sa part, est maintenu en cage. On couple trois femelles à un mâle et après 10 à 15 jours, on prélève les laves de la bouche de la femelle et on les transfère dans les bacs de l’éclosion.

Alimentation et entretien

Les aliments doivent être granulés et flottants pour permettre de mesurer la quantité exacte. Il existe 9 types d’aliments en aquaculture à choisir en fonction du stade de croissance des poissons. On peut nourrir 3 fois par jour pendant environ 15 minutes, question de s’assurer qu’ils mangent tous à leur faim. Quand le poisson a environ 5Kg, on peut lui donner les aliments de démarrage qui ont des mailles allant de mm à 9mm. Si les poissons tardent à manger ou présentent des blessures sur le corps, ce sont des signes d’une maladie. On peut les traiter en incorporant des médicaments dans leur repas et en désinfectant l’étang.

Commercialisation

Les silures peuvent être vendus à partir de 03 mois et les tilapias à 06 mois, lorsqu’ils ont chacun atteint déjà environ 5OOg. L’aquaculture les extrait de l’étang et les achemine vers les points de vente, soit vivants dans des bacs en ce qui concerne les silures, soit dans une chaîne de froid  concernant les tilapias qui ne résident pas longtemps hors de l’eau.

Source : Cameroon Tribune du mardi 28 septembre 2021

Check Also

Massif forestier de Deng Deng : Le Cameroun va actualiser les données des grands singes

Il est question pour Electricity Development Corporation d’estimer l’abondance, la densité et la distribution spéciales …