Aquaculture : La FAO prévoit un bon de 28% entre 2021 et 2030

Les prévisions de la FAO et de l’Ocde indiquent que la filière devrait enregistrer un bond de 28%, pendant que la consommation moyenne de poissons par habitant est d’environ 9 kg en Afrique subsaharienne contre 20 kg à l’échelle mondiale.

Selon un rapport qui vient d’être publié par l’Organisation de coopération et de développement économique (Ocde) et l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’aquaculture en Afrique subsaharienne connaîtra l’une des plus importantes progressions dans le monde, sur la prochaine décennie (2021-2030). Les prévisions des deux organismes indiquent que la filière devrait enregistrer un bond de 28%.

La FAO et l’Ocde constatent que depuis quelques décennies, cette filière est en pleine croissance dans le monde. Alors que la demande mondiale de poissons continue de croître, le secteur sera encore plus sollicité dans le futur dans de nombreuses régions comme l’Afrique. « Si cette croissance dépasse largement celle du segment de la pêche de capture (+ 12 %) sur la période, la part de l’aquaculture dans la production halieutique totale ne devrait que progresser légèrement à 9 % d’ici 2030 » disent les prévisions.

A en croire les chiffres officiels, en Afrique subsaharienne, la consommation moyenne de poissons par habitant est d’environ 9 kg contre 20 kg à l’échelle mondiale. Sur le continent africain en général, l’aquaculture emploie environ 300 millions de personnes. Selon les statistiques révélées le 12 août 2020 au cours d’une concertation au ministère du Commerce (Mincommerce), la production aquacole du Cameroun culmine généralement à 10 000 tonnes, et atteint souvent 15 000 tonnes au maximum, à en croire les producteurs.

Le pays injecte plus de 160 millions FCFA dans les importations de poissons chaque année. C’est ainsi qu’en juillet 2020, le gouvernement a lancé un avis à manifestation d’intérêt en vue de la préqualification des opérateurs nationaux et étrangers désireux d’investir dans l’aquaculture au Cameroun.

Jean Daniel Obama

Check Also

Les experts du PDCVEP harmonisent leurs connaissances des documents à Foumban

La ville de Foumban dans la région de l’Ouest Cameroun, a abrité du 26 au …