Africa Business Solutions veut créer 500 000 emplois

Les travaux en plénière de ce nouveau programme ont été lancé hier mardi 13 juillet 2021 à Yaoundé et vont se poursuivre jusqu’au 05 août 2021 sur toute l’étendue du territoire national.

Accompagner 50 000 entrepreneurs à l’horizon 2035 avec un impact sur la création directe de 500 000 emplois dans les dix régions du Cameroun. Identifier les meilleurs entrepreneurs et les meilleurs projets, afin de mieux les accompagner. C’est l’objet du programme Africa Business Solutions dont la plénière des Rencontre Business a eu lieu hier. Ledit programme, parrainé par le ministère du Commerce (Mincommerce) va du 13 juillet au 05 août 2021.

Les travaux en cours consistent à poser les bases, afin de diagnostiquer quel impact a eu le Covid-19 sur les Petites et moyennes entreprises (PME) locales. Ensuite, le programme compte identifier les sources de revenus de ces PME et les programmes qui existent pour ces structures. Enfin, l’Africa Business Solutions va évaluer et proposer un modèle économique pour les Collectivités territoriales décentralisées (CTD) dans le cadre dudit programme.

« Après la plénière de ce matin (mardi 13 juillet 2021Ndlr), nous allons faire le tour des dix régions du Cameroun. Ensuite nous allons sélectionner trois champions nationaux des régions à qui nous donnons rendez-vous à Edéa. Après l’étape d’Edéa, nous avons le Cameroon Business Award qui sera un peu comme le canal d’Or des entrepreneurs camerounais.  Nous allons terminer avec la sélection et l’incubation de ces entrepreneurs dans le cadre de ce programme » a expliqué Désiré Makan II, promoteur du programme.

Africa Business Solutions est soutenu par plusieurs administrations à l’instar du ministère des Petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat (Minpmeesa), du ministère des Postes et Télécommunications (Minpostel), et du ministère de la Décentralisation et du Développement Local (Minddevel).

Jean Daniel Obama

Check Also

Exploitation minière : CAMALCO consulte les populations dans l’Adamaoua

Dans un communiqué, Pierre Hele, ministre camerounais de l’Environnement, de la protection de la nature …