Abidjan prépare le premier sommet mondial sur le caoutchouc

Du 8 au 11 juin 2021, la ville d’Abidjan en Côte d’Ivoire va accueillir le premier sommet mondial virtuel sur le caoutchouc. Les travaux initiés par le groupe international d’étude sur le caoutchouc (IRSG) porteront sur l’inclusivité, la durabilité et la croissance pour la nouvelle normalisation. La rencontre va regrouper toute la chaîne mondiale de valeur de la filière de caoutchouc naturel et du caoutchouc synthétique.

Le sommet virtuel va servir de cadre d’échanges entre experts mondiaux de la recherche, de l’industrie et du développement de la filière dans les pays producteurs et également dans les pays consommateurs. Actuellement, la Côte d’Ivoire transforme 55 % de sa récolte de latex. La culture de l’hévéa occupe 165 000 personnes et s’effectue sur 600 000 hectares. Le pays compte produire à l’horizon 2023, 2 millions de tonnes de caoutchouc naturel.

En 2020, la production de caoutchouc naturel s’est chiffrée à 950 000 tonnes, soit une hausse de 21 % par rapport au stock de l’année dernière (783 000 tonnes). Avec ce niveau historique, la nation éburnéenne confirme son statut de premier producteur africain d’hévéa.

 

 

 

Check Also

Trois nouvelles initiatives de l’Union européenne pour lutter contre la déforestation

Ces mesures pour protéger l’environnement visent en priorité l’huile de palme, bois, cacao, café, soja, …