2021-2030 : La FAO prévoit une augmentation des importations agricoles pour l’Afrique

D’après le rapport publié par la FAO et l’OCDE, la dynamique de la consommation sera principalement tirée par la croissance de la population dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire.

L’Organisation de la coopération et de développement économique (Ocde) et l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), viennent de publier un rapport sur les perspectives agricoles, pour la prochaine décennie (2021-2030). Ledit rapport offre une évaluation sur les marchés nationaux, régionaux et mondiaux de produits agricoles.

« Ainsi d’ici 2030, les importations nettes de l’Afrique subsaharienne devraient grimper de 75 % du fait de la hausse des importations de blé, de riz, de maïs et de soja. Pour sa part, le Proche-Orient et l’Afrique du Nord devraient voir leurs importations nettes augmenter de plus de 28 % d’ici 2030. La zone restera la première importatrice mondiale de produits alimentaires de base par habitant » indique le rapport.

L’Afrique subsaharienne, la région Proche-Orient et l’Afrique du Nord déjà importatrices nettes de produits agricoles verront ainsi une accentuation de leur dépendance à l’égard des marchés internationaux. Le rapport met l’accent sur la consommation mondiale de denrées alimentaires qui devrait connaître un rythme de progression plus lent avec 1,2 % par an à l’horizon 2030 contre 2,2 % sur la dernière décennie.

La Chine devrait afficher une augmentation de 0,8% par an de sa demande alimentaire. Cette situation s’explique essentiellement par les perspectives de ralentissement du côté de la Chine, premier marché alimentaire mondial.

D’autres produits comme les céréales, les produits halieutiques et aquacoles verront leur demande progresser moitié moins vite que lors de la dernière décennie. D’après le rapport, la dynamique de la consommation sera principalement tirée par la croissance de la population dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire.

Jean Daniel Obama

Check Also

Trois nouvelles initiatives de l’Union européenne pour lutter contre la déforestation

Ces mesures pour protéger l’environnement visent en priorité l’huile de palme, bois, cacao, café, soja, …