125 tonnes de tabac supplémentaires à produire dans la région de l’Est

Après une perte de 29 tonnes en 2020, la société Cameroon Golding Wrapper Group Sarl, ambitionne d’améliorer sa production lors de sa campagne 2021.

Pour sa campagne agricole 2021, la Cameroon Golding Wrapper Group Sarl (Cgwgs), entreprise camerounaise implantée dans la région de l’Est, compte produire 125 tonnes de tabac supplémentaires, afin de répondre à la demande de la République Dominicaine, de l’Allemagne et de la Turquie.

En 2019, l’entreprise a triplé sa production pour atteindre 70 tonnes. Mais, la campagne 2020 a été désastreuse à cause de la pandémie de la Covid-19 avec seulement 41 tonnes contre les 70 tonnes de 2019, dont un baisse de production de 29 tonnes. Toute la production de 2018 et 2019 a été vendue alors que celle de 2020 est actuellement en conditionnement dans les magasins de l’entreprise avec 20 ouvriers permanents et 70 temporaires.

La Cameroon Golding Wrapper Group Sarl a été créée en 2018 avec pour objectifs d’ajouter de la valeur à la culture du tabac notamment la meilleure qualité appelée cape, valoriser la culture tabacole, former la jeunesse camerounaise à s’auto employer. La structure dispose de deux hectares de champs semenciers opérationnels, dans la Kadey et à petit Ngaoundére à Ngoura pour fournir les séances de qualité aux planteurs.

Le manque des pistes agricoles, le manque des centres de conditionnement de tabac, le vieillissement des planteurs et la concurrence déloyale des sociétés concurrentes qui viennent acheter le tabac auprès des planteurs encadrés et financés par Cameroon Golding Wrapper, font entre autres parties des difficultés que traverse l’entreprise.

Pour mémoire, le 17 février 2020, Gabriel Mbaïrobe, ministre de l’Agriculture et  du développement rural (Minader) a procédé à la restructuration des projets et programmes financés par le Budget d’investissement public (BIP) et le Fonds de développement des filières cacao et café (Fodecc). Parmi les 13 projets dont les activités ont été arrêtées définitivement figure le Projet national d’appui au développement du tabac et des plantes stimulantes, logé à la délégation régionale du Minader à Bertoua.

Achille Zanga

 

Check Also

Trois nouvelles initiatives de l’Union européenne pour lutter contre la déforestation

Ces mesures pour protéger l’environnement visent en priorité l’huile de palme, bois, cacao, café, soja, …